Partagez | 
 

 Premier topic commun ▬ La parade des Macrales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PSEUDO : le directeur.
AVATAR : simon baker.
MESSAGES : 61
CREDITS : ©Cristalline.
ARRIVÉ LE : 20/06/2015
ÂGE : 45 ans.
SANG : mêlé.

MessageSujet: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   Jeu 30 Juil - 23:37

Premier topic commun ▬ La parade des Macrales


Les étudiants se pressent à nouveau dans les couloirs de l'académie, préparant avec ferveur l’événement tant attendu : Le carnaval des Macrales. Pour cette occasion, les académiciens descendent dans les rues de la Nouvelle-Orléans affublés de costumes folkloriques. La sorcellerie est fêtée aux quatre coins de la ville, et sous les yeux des moldus ignorants, les sorciers défilent, rendant honneur à leurs ancêtres. Les deux mondes se mêlent et s'entremêlent. Les moldus sont bernés et illusionnés alors que les sorciers ont l'opportunité de s'afficher aux yeux de tous, pour une journée unique, pour une journée seulement. Le cortège s'avance. Professeurs et élèves défilent sous les regard curieux et festifs des spectateurs. Un soupçon de magie, que la fête commence.


Déroulement


1# Pour favoriser la fluidité du sujet, il n'y aura pas d'ordre de passage.
2# Egalement pour la fluidité du jeu, nous vous demandons de favoriser les réponses courtes (approximativement 400 mots).
3# Au niveau du jeu, vous l'avez compris, les académiciens défilent dans les rues de la Nouvelle-Orléans pour fêter le folklore sorcier à travers la ville. Affublés de costume traditionnels ou moins conformistes, ils se donnent en spectacle pour les spectateurs, moldus et sorciers.
4# La magie peut-être utilisée avec modération. Vous êtes universitaire, vous êtes des adultes responsables, vous savez donc quel sort risquerait d'éveiller les soupçons et quel sortilège peut ajouter un peu de magie et de spectacle à cet événement.
5# Nous vous proposons également une animation afin d'élire le plus fou de la parade.
Animation

La parade des Macrales est l'occasion rêve pour élire le plus fou de la parade. Pour se faire, nous vous proposons une liste d'actions à réaliser lors du topic commun. Les actions rapportent plus ou moins de points.

Lancer des confettis ▬ +1 point
Offrir un bonbon à un enfant ▬ +1 point
Décrire son déguisement ▬ +2 points
Utiliser un sortilège pour dynamiser le cortège ▬ +5 points
Inviter un spectateur à danser ▬ +5 points
Lancer une chenille géante ▬ +10 points
manquer de discretion ▬ +2 points
Inventer un char (max 5 personnes) ▬ +10 points
Monter sur l'un des chars ▬ +5 points
Danser de manière ridicule ▬ +2 points
Lancer une chocogrenouille sur quelqu'un ▬ +2 points
Lancer une chanson (que les autres suivent ou pas...) ▬ +2 points
Parler de politique ▬ +3 points
Se casser la gueule ▬ +2 points

Nous vous demandons de mettre en gras chacune des actions que vous réaliserez, afin qu'elle soit visible plus facilement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bombarda-maxima.forumactif.org
avatar
PSEUDO : vieux frères/cass.
AVATAR : claire holt.
DC : deimos.
MESSAGES : 409
CREDITS : ©wildworld.
ARRIVÉ LE : 20/06/2015
ÂGE : vingt-quatre.
COTE COEUR : accrochée à ces émotions, ces souvenirs. l'espoir qui lui retourne les tripes. la mélancolie qui lui accable l'esprit.
SANG : mêlé.
CURSUS/ANNEE : quatrième année, cursus médicomagie (option psychiatrie).

MessageSujet: Re: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   Jeu 30 Juil - 23:57


La parade des Macrales
La parade des Macrales était un événement qu'Amarillys affectionnait tout particulièrement. L'ambiance festive, l'adrénaline à l'idée de défiler dans les rues moldues sans être repérés, la joie de partager ce moment de célébration avec tous les autres étudiants et membres du personnel de Shafiq. Et si elle n'était pas spécialement de nature fêtarde, ce n'était pas un jour comme les autres et comme tous les ans, elle comptait bien participer à ce somptueux défilé, sans avoir à penser à tous ses soucis du quotidien. Au fond, elle espérait secrètement ne pas y croiser Emrys, l'oublier complètement, le temps de quelques instants, et profiter pleinement de cette journée ensoleillé de Septembre. Y croiser Lyndon, pourquoi pas. Eviter peut-être Ceasar. Sortir tout Dwight de son esprit tourmenté.
Pas de Neve dans les parages. Amarillys avait espéré pouvoir la croiser près du bâtiment des diamants, afin de se rendre aux festivités accompagnée de sa meilleure amie. Elle la retrouverait sûrement une fois sur les lieux, en plein milieu du Quartier Français. Quelques instants plus tard, elle transplantait à la Nouvelle-Orléans, ville qu'elle affectionnait tout particulièrement pour son architecture, sa riche histoire coloniale. Ville qui avait bercé son enfance, alimenté tous ses rêves de gamine. Et puis la catastrophe. A cause d'un léger soucis technique lors de la prononciation de son sort de transplanage, elle se retrouver à un mètre au dessus du sol, tombe ridiculement par terre en entraînant quelqu'un dans sa chute, par la même occasion. Par Merlin, je suis vraiment désolée !

_________________
I felt like I know him though and I know his heart and I know he wouldn't do anything to hurt me. But I didn't realize that feeling so confident and feeling so great about myself... and then it just be completely shattered by one thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PSEUDO : pudding morphina.
AVATAR : jena goldsack.
DC : run.
MESSAGES : 304
CREDITS : © pudding morphina.
ARRIVÉ LE : 26/07/2015
ÂGE : vingt et un ans.
COTE COEUR : célibataire au coeur brisé.
SANG : sang impur, sang souillé, sang rouge, sang moldu.
CURSUS/ANNEE : troisième année en étude d'art.

MessageSujet: Re: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   Ven 31 Juil - 0:27

La parade des Macrales
Fête annuelle. T’y était l’année dernière. Maintenant, de nouveau. T’aimes cette fête, elle est bien. Mais tu n’aimes pas l’idée de faire la fête sans Clarence à tes côtés. Tu y vas quand même. Parce que c’est une fête. Et que t’aimes les fêtes. Et puis, ça te permet d’aller dans le monde moldu. Avec un peu de chance, tu pourras acheter des provisions de peinture et de pinceaux. Tous nouveaux. Tous beaux. Alors tu décides d’y aller, transplanant jusqu’au point de rendez-vous. Et tu la vois, et elle te sourit. Et ton monde s’éclaire, comme à chaque fois qu’elle est là. Elle est belle. Plus belle que toi. Comme d’habitude. Mais tu souris quand même. Tu avances doucement, ton voile blanc traine derrière toi. Il sera tout noir ce soir. Mais un sort le nettoiera. Aussi simple que ça. Tes mains sont baladeuses, comme toujours. Tu es là depuis trente secondes. Trente malheureuses secondes. Et tu as déjà sur toi deux bagues et un bracelet qui ne sont pas les tiens. Tu les donneras à des malheureux si tu en croises. Comme Robin des Bois. Robe blanche trainant autour de toi, couronne de fleur et collier de chaine fines, ton costume est basique. Si on ne prend pas en compte que tu as fait trébucher deux, ou trois, personnes sur le voile qui traine derrière toi.
Tu continues à avancer, doucement, avec Lyndon. Autour de vous, il n’y encore que des sorciers. Certains que tu connais, d’autre, non. Et tu leurs souris. A ceux que tu connais. Doux réconfort après une dure matinée. Tu souris, souris, et tu es heureuse. Tu es contente d’être là, c’est une bonne chose, ça te fait sortir. Mais soudain, un poids. Et une chute. Douloureuse. « Par Merlin, je suis vraiment désolée ! » Tu te relèves rapidement, et dans une extrême gentillesse, tends la main vers la personne qui t’a fait tomber. Un sourire aux lèvres. Ton dos te fait mal, et tes bras aussi. Tu as probablement la main égratigné, mais ce n’est pas vraiment grave. Si ? « Ce n’est rien. » Tu ne veux pas faire toute une histoire d’une si petite chose. Après tout, tu es là avec Lyndon. Pour t’amuser.


HJ:
 

_________________

hautes lumières

parce que certaines fois, de terribles idées nous prennent:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PSEUDO : biseptine
AVATAR : norgaard
MESSAGES : 188
CREDITS : valyrian steel
ARRIVÉ LE : 20/07/2015
ÂGE : 19 ans
COTE COEUR : papier bulles
SANG : sang mêlée, père sorcier qui a déserté
CURSUS/ANNEE : 1re année, cursus sportif
Age : 18

MessageSujet: Re: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   Ven 31 Juil - 7:58


La parade des Macrales
Vi ne s’est pas réveillée tôt. Vi a dormi trop longtemps. Quelle gourde. Elle avait pourtant promis de se réveiller tôt pour peaufiner son déguisement –elle aime tellement se déguiser, l’enfant couleur. Il a donc fallu se dépêcher. Forcer le réveil, forcer les évènements, partir l’estomac vide. Elle enfile tout de même son encombrant costume de yoshi, une grenouillère grossière qui ne la met absolument pas en valeur. Moldue un jour, moldue toujours. Son costume est confortable. Elle s’en fiche, elle aime bien. On voit dépasser ses cheveux colorés, fous. Ses yeux brillent. Elle regarde l’heure, se dépêche de sortir avec ses godasses à la main. Elle va certainement crever de chaud. Elle ne prend même pas la peine de se maquiller –à quoi bon, la foule va s’embrasser et tous les maquillages seront chamboulés par la chaleur étouffante. Lorsqu’elle arrive près du cortège, elle avance en tirant sur le bas de son costume, levant la tête de temps en temps pour voir la foule se rapprocher –elle voudrait éviter la chute. Puis elle essaye d’enfiler ses chaussures. Et ça la rend maladroite. Elle trébuche sur un caillou trop gros sur son chemin et manque de tomber. C’est sa chaussure qui s’en va tomber sur deux filles écrasées sur le sol. Elle monte sur le premier char qu’elle voit pour se hisser plus haut que la foule. Elle regarde les personnes la toiser, elle n'est décidément pas la bienvenue par ici. Elle s'affaire sur l'engin, repère sa chaussure. Le char continue d'avancer, elle se fait pousser, atterrit sur ses deux pieds, au sol de nouveau. Avant de tourner le dos, elle lève son majeur, tire la langue, file chercher sa chaussure à cloche-pied, hilare. « Excusez-moi, je crois que ma chaussure est tombée pas loin. » elle glousse et hurle, comme si tout se passait trop fort dans sa tête. Elle ne sait pas trop pourquoi elle est venue seule. Elle aurait peut-être dû trainer Jinx par le bras. Si ça se trouve, elle était déjà là. Puis elle n’était elle-même pas spécialement en retard –elle avait juste eu besoin de se dépêcher, histoire de ne pas manquer le bordel.

_________________
VI STANDS FOR VICIOUS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PSEUDO : castamere (kat).
AVATAR : zoey deutch.
DC : la danseuse, la suédoise, liesel.
MESSAGES : 282
CREDITS : av @wildworld + sign @moi-même/tumblr.
ARRIVÉ LE : 20/07/2015
ÂGE : rae a vingt-et-un ans et des sourires, des rêves, des histoires pleins la tête.
COTE COEUR : elle préfère s'attarder dans les bras des inconnus plutôt que dans le coeur de quelqu'un.
SANG : couleur vermeil. goût de fer. héritage pur. une fierté pour certains, une façon de voir pour d'autres. astra n'aime pas s'attarder sur son statut sanguin, ni celui des autres. cela ne représente qu'une étiquette de plus pour la demoiselle.
CURSUS/ANNEE : étudiante en troisième année du cursus sportif, avec en option la psychologie du sport.

MessageSujet: Re: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   Ven 31 Juil - 11:56


La parade des Macrales
Astra, elle attend ce moment depuis des mois déjà. La réjouissance des habitants, l’effervescence dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Elle sent les battements de son cœur s’accélérer rien qu’en pensant aux festivités qui vont suivre. Son déguisement est déjà tout prêt, n’attend plus qu’à être enfilé. La brune n’a rien d’une couturière, mais sa baguette semble s’être prise d’affection pour la fabrication des costumes divers. Le sien est propre à Hécate, l’entité tirée de la mythologie des deux mondes, la mère de la magie que Rae a voulu honorer grâce à son affublement. De son voile noir qui lui donne un air sombre en recouvrant entièrement ses faciès et sur lequel pendouille une pierre de lune, à sa longue robe foncée, ornée de quelques feuillages rougeâtres ainsi que des plantes vénéneuses, que la demoiselle a mis des mois à assembler. À cet accoutrement s’ajoute une clé que Astra a soigneusement accrochée autour de son cou, de même qu’une torche –sa baguette métamorphosée, en vérité- qui repose présentement dans sa main.
Astra se sent vivante, dans cette foule, aux côtés de ses compatriotes sorciers, de Romy. Son sourire ne se perçoit pas, mais il est bien là, accroché au visage de la belle. Au loin, elle remarque un enfant en particulier. Ils sont nombreux, ce soir là, mais lui ne semble pas être émerveillé par les nombreuses couleurs et les festivités. Curieuse, Astra attend que la masse avance pour pouvoir s’arrêter brièvement en face du bambin. Orchideus. Informulé. Rien de plus facile pour faire semblant de sortir un bouquet de derrière sa frêle carrure. Elle met en évidence les fleurs devant le visage maussade du gamin, les lui présente avec une légère grimace caricaturale qu’il ne peut pas voir. « J’ai bien l’impression que tu préfères les bonbons, toi, n’est-ce pas ? » En voyant le léger hochement hésitant du gamin, elle se lance en spectacle en passant sa torche devant les végétaux qui se transforment immédiatement en une confiserie. « Tiens, petite tête. » Et la voilà qui repart à nouveau en sautillant presque. Elle n’a pas vraiment songé à faire preuve de discrétion avec sa magie, mais ce n’est qu’un enfant. Quel adulte rationnel irait croire à un gamin, qui clame avoir vu une jeune femme changer un bouquet des fleurs en une friandise ?  

_________________

{☆ ☆ ☆} down on the west coast they got a sayin', "if you're not drinkin' then you're not playin'." but you've got the music, you've got the music in you, don't you?

il ne suffit que d'une soirée mal tournée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PSEUDO : vieux frères/cass.
AVATAR : dylan rieder.
DC : amarillys.
MESSAGES : 90
CREDITS : wildworld.
ARRIVÉ LE : 30/07/2015
ÂGE : vingt-et-un.
COTE COEUR : it's dark too dark to see.
SANG : de bourbe.
CURSUS/ANNEE : troisième année, cursus uc.

MessageSujet: Re: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   Sam 1 Aoû - 14:28


La parade des Macrales
Deimos s'en fichait pas mal de cette fête annuelle (où il ne s'était d'ailleurs même pas rendu l'an passé) qui avait pour but d'honorer les sorciers, et leurs ancêtres. Deimos, de toute façon, il n'était que né-moldu. Il n'avait aucun lien de parenté, de près ou de loin, avec un autre sorcier. Un voleur de magie, un sang-de-bourbe, comme ils disaient tous. Puis il s'en foutait. Le joint au bec, il riait tranquillement, dans une rue adjacente, avec Vi, qui bientôt, le quitta pour rejoindre les festivités. Son esprit se vidait petit à petit. Adieu Lyndon et son visage enivrant qui se dessinait (un peu trop souvent) dans ta petite tête. Adieu maman, adieu papa (et l'image qu'il se faisait de lui). Adieu Winnie, adieu Wiss, adieu tous les autres. Il s'envolait.
Même s'il n'aimait pas particulièrement l'idée de se déguiser, pour l'occasion, Deimos avait enfilé une vieille cape de sorcier délavée, trouée, abîmée, et un chapeau pointu à la Merlin l'enchanteur, parce qu'un minimum était demandé (et qu'il pensait entrer dans le thème, ainsi vêtu). Il aperçut Astra au loin, et ses lèvres s'élargirent en un sourire mesquin, moqueur. Elle ne l'aimait pas beaucoup, la jeune Shafiq, et leur vieille querelle remontait à bien des années. Une autre sang-pur qui se la pétait. (Peut-être s'était-elle simplement trompée de faction, il pensait.) « Arrête d'essayer de te donner un air généreux, ma belle, ça ne marche pas vraiment. » Sur ses mots, il attrapa le chocogrenouille que venait de donner Astra à l'enfant, le lança sur la brune et un rire froid, un rire sale, franchit la barrière de ses lèvres. Le garçon, qui avait été émerveillé par le tour d'Astra, se décomposa, et partit bien vite en courant. « Oups, j'espère que je n'ai pas tout gâché. »

_________________

look at what you've done to me
your love's got me so crazy right now. your touch got me so crazy right now. your kiss got me hoping you'll save me right now. @sofiakarlberg


faut arrêter de les laisser seuls:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PSEUDO : VOYOU.
AVATAR : Bridget Satterlee
DC : Adèle Verdreaux
MESSAGES : 149
CREDITS : avatar : sweet nothing | Signature : Alaska | Gif : Tumbr | Citation : à veir
ARRIVÉ LE : 30/07/2015
ÂGE : vingt et un ans.
COTE COEUR : N'a pas encore trouvé le mode d'emploie de la mécanique du cœur.
SANG : Sang mêlée.
CURSUS/ANNEE : Troisième année.

MessageSujet: Re: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   Dim 2 Aoû - 13:22


La parade des Macrales
Excitation exquise de se mêler aux moldus sans qu'ils ne se doutent de rien. Tu  trouves ça dingue de se donner en spectacle sans qu'il ne prenne conscience de la supercherie, du mensonge qu'on leur sert en grande pompe... Ce que tu sais pas, c'est que t'es un peu comme ses moldus, incapable de voir l'évidence. Deimos. Wissem. Tu accumules les erreurs. Tu ga^ches tout. Tu fous le bordel. Tu sèmes le trouble. T'es le corbeau, oiseau de malheur, oiseau de mauvaise augure. Le consume de Winnie est teinté de blanc. Toi, t'es teintée de noire. Aussi sombre et obscure que ton cœur de garce. Une robe de voile et de dentelle ébène qui laisse entrevoir tes formes en transparence. tout est dans la suggestion. Tissus long, vaporeux et aérien, une traîne accrochée à ton doigts pour facilité ton avancée. Une couronne des roses noire posées sur ta chevelure flamboyante. un tube de tabac est coincé entre tes lèvres peinte en rouge. Le filtre de mort est ensorcelée, lorsque tu recraches la fumée, une nuée multicolore s'extirpe des tes lèvres. Tus souris d'un air lugubre alors que tes doigts extirpent la clope de ta bouche. Tu t'affiches au yeux des moldus, sans se soucier de ce qu'ils pourraient croire. Quelques pas et ta douce poupée se vautre, salissant en partie sa tenue fraîchement enfilée. Ton regard s'abaisse sur le sol et tes sourcils se soulèvent en découvrant la silhouette étrangement familière de ton aînée. Une nouvelle spiration, tu crache la fumée par dessus ta tête, laissant le nuage multicolore s'élever et prendre de la hauteur. Ta main libre échoue sur ta hanche, tu attends que ton amie ne se redresse. Elles échangent des excusent et tu souris, vaguement, tu as peut-être bien glissé un peu d'herbe dans ce cône roulé. Tu flottes et tu divagues. Il n'y a aucune odeur suspicieuse. Ca fait partie du sortilège. Grande sœur. Tu inclines la tête avec un sourire sardonique. Il n'y a jamais eu d'étreinte affectueuse, ni un semblant de complicité. Elle est l'autre fille, celle que tu n'as même pas essayé d'égalé. Vous êtes pas fait de la même façon. Au loin Deimos et Astra. Emprunt à de vieilles querelles. Tu as pas envie de penser à eux. Tu as surtout pas envie de penser à lui. Tu veux en profiter. Trop tard. Tu as le cœur lourd. T'en reviens à ta soeur et Winnie, essayant de ne rien laisser transparaître. Manquerait plus que Wissem se pointe... Et il va probablement le faire. Tu as peur de ce qui pourrait arriver. La culpabilité te ronge encore les entrailles. On allait monter, tu peux venir avec nous... Sauf si tu as d'autres personnages à rejoindre? Tu désignes un char. Tu attends la réponse de ta soeur. T'es pas habituée à lui laisser une place dans ta vie, mais pourquoi pas... Toute façon, tu espères pas trop, elle a sans doute des personnes plus intéressante à voir, puis toi, t'es avec Winnie. Winnie dont tu as saisi la main pour déjà l’entraîner vers le premier char. t'espère juste qu'elle voudra pas rejoindre Deimos... Même si tu lui en voudrais pas, tu la suivras, partout.

_________________
The taste of her cherry chap stick
Les hommes tombent amoureux de ce qu'ils voient, Les femmes de ce Qu'elles entendent. C'est pourquoi les uns mentent et les autres se maquillent. › © alaska.  



De cœur à cœur en corps à corps:
 


Dernière édition par Lyndon Dwight le Mar 4 Aoû - 13:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PSEUDO : castamere (kat).
AVATAR : zoey deutch.
DC : la danseuse, la suédoise, liesel.
MESSAGES : 282
CREDITS : av @wildworld + sign @moi-même/tumblr.
ARRIVÉ LE : 20/07/2015
ÂGE : rae a vingt-et-un ans et des sourires, des rêves, des histoires pleins la tête.
COTE COEUR : elle préfère s'attarder dans les bras des inconnus plutôt que dans le coeur de quelqu'un.
SANG : couleur vermeil. goût de fer. héritage pur. une fierté pour certains, une façon de voir pour d'autres. astra n'aime pas s'attarder sur son statut sanguin, ni celui des autres. cela ne représente qu'une étiquette de plus pour la demoiselle.
CURSUS/ANNEE : étudiante en troisième année du cursus sportif, avec en option la psychologie du sport.

MessageSujet: Re: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   Dim 2 Aoû - 20:47


La parade des Macrales
L’enfant a l’air heureux de sa friandise, sa moue réchauffe le cœur d’Astra, dont le sourire s’élargit en dessous de son voile. « Arrête d'essayer de te donner un air généreux, ma belle, ça ne marche pas vraiment. » Elle s’attend sûrement pas à entendre une voix masculine l’interrompre dans son moment complice avec le gamin. Une voix qui arrive facilement à transformer la joie intense que la brune ressent en quelque chose de plus sombre ; Un sentiment teinté de cynisme, toute trace de tendresse envolée. Deimos. C’est bien sa veine de tomber sur le jeune homme le soir même où elle n’avait qu’une envie, c’est de ne pas se prendre la tête. Elle se tourne vers lui, doucement. Peut-être que si elle prend trop de temps, il va disparaître de sa vue, de sa vie. You wish. Rae retient difficilement le soupir peiné qui veut lui échapper, tout en soulevant son voile. Une demi-seconde d’inattention en trop et la chocogrenouille qu’elle a donné au gamin quelques instants plus tôt se retrouve dans sa figure. Le contact brutal entre le bonbon et sa peau la fait fermer brusquement les yeux sous le choc. Sa main libre se serre en un poing, ses ongles rentreraient presque dans sa peau. Presque. Elle a vraiment des envies de meurtre, parfois. « Arrête de me stalker, c’est perturbant et ça ne cache en rien tes pulsions de psychopathe à la mentalité d'un gamin de cinq ans. » Sa voix est aussi froide que le sont ses prunelles, sa posture.
Elle le méprise, Deimos, depuis tant d’années. Et c’est mutuel. Ils sont liés par la haine, aucune remise en question, c’est comme ça. Astra a arrêté depuis des années de se demander pourquoi. C’est pas comme s’il y avait de quoi l’aimer, ce con. « Oups, j'espère que je n'ai pas tout gâché. » Elle lui lance ce regard qui le balaie de haut en bas, une façon plus concise pour dire Judging you, fucker. « Tu gâches déjà tout avec ta simple présence, je te rassure. » Et … Elle lui sourit, naturellement, ses traits sont tirés par l’hypocrisie. Parce qu’elle préfère passer sous un endoloris plutôt que de lui montrer à quel point il a réussi à l’agacer en seulement quelques paroles.

_________________

{☆ ☆ ☆} down on the west coast they got a sayin', "if you're not drinkin' then you're not playin'." but you've got the music, you've got the music in you, don't you?

il ne suffit que d'une soirée mal tournée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PSEUDO : smb.
AVATAR : adrian sahores.
MESSAGES : 39
CREDITS : sweet disaster.
ARRIVÉ LE : 30/07/2015
ÂGE : dix-neuf ans, un bébé.
SANG : souillé, voleur de magie.
CURSUS/ANNEE : deuxième année, cursus droit.

MessageSujet: Re: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   Mar 4 Aoû - 2:07


La parade des Macrales
Il est bourré, ce con. Tout le monde le voit bien, il danse les bras en l'air, chantant encore une fois avec une voix qui donne sérieusement envie de sauter du char. Il souvient même plus comment il en est arrivé là.  Une belle plante blonde de première année lui a filé des cachets étranges, elle avait l'air sympa quand elle mettait sa lange dans sa bouche. Il aurait pu la garder sous le coude, elle était jolie pourtant. Adorable avec un costume de diable que même une strip-teaseuse aurait pas portée. Sauf qu'il a vu Lyndon. Et Winnie, sa douce Winnie. Ouais, il préférait parler de Winnie. C'était moins compliqué pour son cerveau embrumé. Elle est jolie aussi Winnie, même si elle aime un crétin qui s'occupe pas assez bien d'elle. T'façon, personne s'occuperait jamais assez bien de Winnie à ses yeux. Pas qu'il en était amoureux, rien que de l'imaginer entrain de coucher avec elle, lui foutait la gerbe, c'était contre-nature. Voilà, contre-nature. Il était cool ce mot contre-nature. Wissem, il a envie de lui dire à Winnie qu'c'est contre-nature de copuler comme des sauvages avec elle. Alors ce con, bah il avance, essayant de mettre un pied devant l'autre. Il a l'air fin, en slip dorée trop moulant, et le torse peinturluré de paillette. Il porte même des lunettes avec des licornes dessus. Il lui saute dessus, sa Winnie collé à ses bras, il lui a foutu des strass partout. Ca le fait marrer. « Hey, Winnie, tu savais que si on couchait ensemble, ça serait contre nature ? T'es comme ma sœur, tu vois ! » Il rigole, ce con. Y'a Lyndon à côté. Putain, quel merde il avait encore foutu.

_________________


I KNOW YOU WERE TROUBLE



parce que j'ai fait la connerie de les laisser seul sur la cb, un soir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PSEUDO : pudding morphina.
AVATAR : jena goldsack.
DC : run.
MESSAGES : 304
CREDITS : © pudding morphina.
ARRIVÉ LE : 26/07/2015
ÂGE : vingt et un ans.
COTE COEUR : célibataire au coeur brisé.
SANG : sang impur, sang souillé, sang rouge, sang moldu.
CURSUS/ANNEE : troisième année en étude d'art.

MessageSujet: Re: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   Mar 4 Aoû - 2:28


La parade des Macrales
Ah bah t’es douée tiens ! Quelqu’un te fonce dedans, t’écrases en fait plutôt, et bien sûr, fallait que ce soit la sœur de ta meilleure amie. Oh sincèrement, t’aurais préférée que ce soit Deimos qui te tombe dess… Quoi que, peut-être pas finalement. Après tout ce qui se passe en ce moment, c’est mieux que Deimos, Wissem et Lyndon restent éloignés le plus possible. Et lorsque Lyn commence à parler à sa sœur, tu souris. Tu regardes aux alentours, et tu vois un petit garçon pleurer. Pauvre gosse. Tu lui souris, de loin, et tu fais voler une friandise jusqu’à lui. Il regarde la chose, émerveillée. Il doit croire que c’est des effets spéciaux, et tu ne vas pas le contredire. Il sourit et s’en va. Et tout ça sans avoir eu à l’approcher à plus de vingt mètres. C’est bien de pouvoir rester loin d’eux. T’es bien là, qu’avec Lyndon. Mais soudain, un peu trop proche, quelqu’un. Un contact. Collé à toi ? Et tu le reconnais très très rapidement. Wissem. Tu voulais pas qu’il vienne voir Lyndon. Tu voulais que les trois soient séparés. Mais tu peux pas t’empêcher d’être contente de le voir. C’est Wissem. « Hey, Winnie, tu savais que si on couchait ensemble, ça serait contre nature ? T'es comme ma sœur, tu vois ! »
Tu écarquilles les yeux et tu exploses de rire. Tu passes un de tes bras autour de sa nuque. Quand il est là, tu perds toutes tes inhibitions. C’est comme ça, t’y peux rien. Mais ça fait du bien parfois. Beaucoup de bien. « Mhmh, c’est une réflexion intéressante Wissem. Et sinon ? T’as pris quoi pour dire des bêtises pareilles ? » Tu poses ta tête sur son épaule et tu attends que le temps passe. T’aimes lui faire des câlins, simplement. En général, t’es tactile déjà, avec les gens que tu connais bien, mais avec Wissem, c’est pire. Dès qu’il est aux alentours, c’est pas logique qu’au moins une partie de vos corps soient pas en contact. C’est plutôt drôle en fait.

_________________

hautes lumières

parce que certaines fois, de terribles idées nous prennent:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PSEUDO : smb.
AVATAR : adrian sahores.
MESSAGES : 39
CREDITS : sweet disaster.
ARRIVÉ LE : 30/07/2015
ÂGE : dix-neuf ans, un bébé.
SANG : souillé, voleur de magie.
CURSUS/ANNEE : deuxième année, cursus droit.

MessageSujet: Re: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   Ven 7 Aoû - 17:36


La parade des Macrales
Elle est là, contre toi, ta Winnie. Lumière étrange d'un phare en ruine. C'est ce qu'ils étaient non ? Un foutu carosse qui s'explosait, non qu'y implosait au bord de la route. Et ca fait boum. C'est drôle boum, y'a plein de truc qui font boum, quelqu'un qui tombe dans les escaliers, une voiture qui explose, un tableau qui tombe. Et pis, y'a aussi les trucs qui font crash, c'est moins drôle crash, c'est plus dangereux aussi, plus douloureux. Peut-être alors que le carrosse faisait crash. Il en savait rien. Un peu paumé, un peu loin, il riait à des voix imaginaires. « Mhmh, c’est une réflexion intéressante Wissem. Et sinon ? T’as pris quoi pour dire des bêtises pareilles ? » Il s'arrêta d'un coup, se rendant étrangement compte qu'un cœur battait contre son ventre, qu'une petite tête s'était insinuer entre ses bras. Il était bien, là. Avec Winnie. C'était sa meilleure amie. « J'sais même plus ma belle, une blondasse de première année m'a fait une proposition qu'on peut pas refuser, si tu vois ce que j'veux dire ? » gueula-t-il presque avec un accent bourrer ignoble. T'es pas sortable, vermine. Il lui offrit le plus beau sourire de connard qu'il avait en stock. Quoi ? Il était beau. Le plus beau même. Il s'empara des jambes de Winnie, la portant comme une princesse, avant de tourner, et de tourner encore. Tout était flou, tout bougeait autour, mais il s'en foutait. Il tournait, tournait, avec la petite brune dans les bras.

_________________


I KNOW YOU WERE TROUBLE



parce que j'ai fait la connerie de les laisser seul sur la cb, un soir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PSEUDO : vieux frères/cass.
AVATAR : dylan rieder.
DC : amarillys.
MESSAGES : 90
CREDITS : wildworld.
ARRIVÉ LE : 30/07/2015
ÂGE : vingt-et-un.
COTE COEUR : it's dark too dark to see.
SANG : de bourbe.
CURSUS/ANNEE : troisième année, cursus uc.

MessageSujet: Re: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   Ven 7 Aoû - 19:08


La parade des Macrales
« Tu gâches déjà tout avec ta simple présence, je te rassure. » Sourire hypocrite qui s'étire sur les lèvres de la jolie Astra. Deimos rit un peu. Un rire sale, un rire ingrat. Un rire aussi sombre que la personnalité qu'il reflète. Cette fille-là, il sait qu'elle ne peut pas le voir. Comme beaucoup. Et peut-être qu'il l'a bien cherché. Comme pour se rassurer dans l'idée qu'il est un être détestable. Et puis, comme il le dit si bien "les sang-purs, tous les mêmes, des binoclards". Peu lui importe les exceptions, les différents. Lui, il ne voit que le reflet de sa triste, de sa violente réalité. Qu'il façonne de ses yeux embrumés par la colère. « T'es beaucoup moins sexy quand tu mens Shafiq. » Il lui adresse un clin d'oeil pervers. Provocation en public. Nouveau sourire amusé. « Tu t'amuses bien à cette petite fête ? Qui est-ce que tu honores ? Un de tes dignes ancêtres sorciers ? »

_________________

look at what you've done to me
your love's got me so crazy right now. your touch got me so crazy right now. your kiss got me hoping you'll save me right now. @sofiakarlberg


faut arrêter de les laisser seuls:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PSEUDO : vieux frères/cass.
AVATAR : claire holt.
DC : deimos.
MESSAGES : 409
CREDITS : ©wildworld.
ARRIVÉ LE : 20/06/2015
ÂGE : vingt-quatre.
COTE COEUR : accrochée à ces émotions, ces souvenirs. l'espoir qui lui retourne les tripes. la mélancolie qui lui accable l'esprit.
SANG : mêlé.
CURSUS/ANNEE : quatrième année, cursus médicomagie (option psychiatrie).

MessageSujet: Re: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   Dim 9 Aoû - 11:41


La parade des Macrales
« Par Merlin, je suis vraiment désolée ! » Amarillys grimaça, se frottant un peu l'avant-bras qui était recouvert de poussière. Rapidement, elle se releva et reconnut une jeune fille brune (Winnie), qu'elle avait l'habitude de voir quelques fois avec sa jeune soeur, et qui avait un visage sympathique. Une chaussure lui arriva à la figure, elle explosa de rire alors qu'elle la rend à cette fille aux cheveux colorés, du haut de son char. Lyndon venait d'arriver, et étrangement, un gout amer tournait dan sa bouche. Elle lui proposa de rester avec elle, et son coeur se serra. Rares étaient les fois où la jeune fille lui proposait de passer du temps ensemble, même si elles n'étaient pas que toutes les deux. Elle accepta aussitôt, au moins, elle serait près d'elle si toutefois Emrys se pointait, ce qu'elle n'espérait absolument pas. Un sourire et elles commençaient déjà à s'éloigner - un gars (Wissem) arriva alors soudain. Complètement bourré, et Amarillys esquissa un sourire timide. Elle, ça ne lui arrivait jamais, ce genre d'abus. Il discutait avec l'amie de sa soeur, et Lyndon semblait avoir un regard gêné, presque énervé. « Attends, tu le connais ce type ? » La vérité de leur éloignement sembla lui tomber dessus d'un seul coup. Elle ne savait rien de sa (demi)soeur.

_________________
I felt like I know him though and I know his heart and I know he wouldn't do anything to hurt me. But I didn't realize that feeling so confident and feeling so great about myself... and then it just be completely shattered by one thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PSEUDO : VOYOU.
AVATAR : Bridget Satterlee
DC : Adèle Verdreaux
MESSAGES : 149
CREDITS : avatar : sweet nothing | Signature : Alaska | Gif : Tumbr | Citation : à veir
ARRIVÉ LE : 30/07/2015
ÂGE : vingt et un ans.
COTE COEUR : N'a pas encore trouvé le mode d'emploie de la mécanique du cœur.
SANG : Sang mêlée.
CURSUS/ANNEE : Troisième année.

MessageSujet: Re: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   Dim 9 Aoû - 12:51


La parade des Macrales
Ta soeur restait auprès de toi. Ta grande soeur et tu ne savais même pas comment réagir avec elle. Familiarité étrangère. Familiarité distante. Et pourtant tu savourais ce moment, ce moment tant précieux que rare. Tu la regardais et tu savais pas exactement ce que tu ressentais pour elle. De l'amour. A ta façon. Amarillys était peut-être la seule famille qui te restait et qui te considérait comme tel, alors rien que pour cela, tu la chérissais. Tu regrettais cette complicité avorté et gâchée par des choix bien plus grands que vous deux. Simplement victime des erreurs commises par les adultes. Wissem. Les cris. La joie imbibés. Ton cœur loupe un battement. Ton monde effondre. Tu sais ce que tu lui as fais. Tu sais ce que tu as gâché. Tu détournes le regard, parce que t'es tout simplement pas capable de l'affronter. Attends, tu le connais ce type ? Tes orbes se relevaient vers ton aînée. Il n'y avait jamais eu de confidence, de discussion à propos des garçons et des soirées pyjamas entre sœur. Non. T'aurais adoré. Elle avait été dans la chambre voisine à la tienne pendant tellement longtemps et pourtant, elle te semblait parfois si loin de toi. Pourtant, elle était là, à voir ce que nulle autre ne semblait avoir remarqué. Ce trouble en toi. Cette déchirure qui te transperçait le cœur. Je crois que... j'ai... On peut juste... S'éloigner? Et ton regard se soulève vers Deimos. Merde. Tu baisse immédiatement le regard pour prendre la main d'Amaillys et t'éloigner un peu de tout ce monde. De Winnie, que tu as gâché en monopolisant ses amis. Wissem, à qui tu t'es abandonné en lui piétinant le cœur. Deimos que tu avais trahi avant même qu'il ne revienne vers toi.. Culpabilité exacerbé. Tu laisses échapper un soupir. Je suis désolée. Pour elle, pour cette sœur que tu as peur de gâchée également. C'est juste un foutu bordel. Je ne sais même pas comment tout cela a pu devenir aussi compliqué... Oh et en plus je gâche ta fête. Tu veux faire quelques choses? Danser, boire, une cigarette magique? Un sourire. Tu veux te vider la tête... Peut-être avec elle, elle que tu n'as pas encore gâché, elle que tu n'as pas encore souillé. T'es en fuite. T'es en perdition. Alors tu t'accroches à ce qui pourrait fonctionner, parce que tu crèves de trouille que le reste ne puisse être réparé.

_________________
The taste of her cherry chap stick
Les hommes tombent amoureux de ce qu'ils voient, Les femmes de ce Qu'elles entendent. C'est pourquoi les uns mentent et les autres se maquillent. › © alaska.  



De cœur à cœur en corps à corps:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PSEUDO : le directeur.
AVATAR : simon baker.
MESSAGES : 61
CREDITS : ©Cristalline.
ARRIVÉ LE : 20/06/2015
ÂGE : 45 ans.
SANG : mêlé.

MessageSujet: Re: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   Dim 9 Aoû - 14:10

Premier topic commun ▬ La parade des Macrales


Les chars ont été sublimé par des sortilèges en tout genre pour faire de cette journée, un événement d'exception et que le spectacle rivalise en magnificence et en magie. Exposition. Détonation. Les machines infernales explosent dans un feu d'artifices colorés. La poudre multicolore se répand sur la foule. Des plaisantins se sont amusés à ensorceler le nuage multicolores. La foule est ensevelie. Et dans l'hystérie, les émotions des sorciers sont accentués, stimulés, exacerbés. Les êtres magiques ressentent le monde plus fort. Ils voulaient enflammer la joie, malheureusement, tous n'ont pas le cœur à la fête.

Précision


Suite à une plaisanterie inoffensive, vos personnages ressentent bien plus les émotions, elles sont accentuées et exacerbées. Un personnage d'humeur festive va explosé de joie alors qu'un personnage énervé peut partir dans une fureur indescriptible. Let's play.

Déroulement


1# Pour favoriser la fluidité du sujet, il n'y aura pas d'ordre de passage.
2# Egalement pour la fluidité du jeu, nous vous demandons de favoriser les réponses courtes (approximativement 400 mots).
3# Au niveau du jeu, vous l'avez compris, les académiciens défilent dans les rues de la Nouvelle-Orléans pour fêter le folklore sorcier à travers la ville. Affublés de costume traditionnels ou moins conformistes, ils se donnent en spectacle pour les spectateurs, moldus et sorciers.
4# La magie peut-être utilisée avec modération. Vous êtes universitaire, vous êtes des adultes responsables, vous savez donc quel sort risquerait d'éveiller les soupçons et quel sortilège peut ajouter un peu de magie et de spectacle à cet événement.
5# Nous vous proposons également une animation afin d'élire le plus fou de la parade.

Animation

Et où en sommes nous au niveau des points? La course pour celui qui endossera le costume du plus fou est lancée. Vous avez la possibilité de gagné dix point supplémentaire en enfilant un avatar représentant votre personnage tout en folie; lunette colorée, cheveux en pagaille, costume en tout genre. Lâchez-vous. L'avatar doit rester visible tout au long du topic commun.

Amarillys ▬ 2 point
Winnie ▬ 7 point
Vi ▬ 7 points
Astra ▬ 10 points
Deimos ▬ 4 points
Lyndon ▬ 9 points
Wissem ▬ 11 points

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bombarda-maxima.forumactif.org
avatar
PSEUDO : smb.
AVATAR : adrian sahores.
MESSAGES : 39
CREDITS : sweet disaster.
ARRIVÉ LE : 30/07/2015
ÂGE : dix-neuf ans, un bébé.
SANG : souillé, voleur de magie.
CURSUS/ANNEE : deuxième année, cursus droit.

MessageSujet: Re: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   Lun 10 Aoû - 0:12


La parade des Macrales
Il a l'alcool joyeux, l'alcool qui fait pas mal. Il sourit à la vie Wissem, il rit, il chante, il danse. Avec sa gueule de con, ses paillettes dans la tronche. Il a Winnie contre lui. Il fait même plus attention à la tête blonde de Lyn. Non, Wissem est bien. Il danse avec elle. Il la fait virevolter dans ses bras. Elle tourne, il tourne. Ils ont l'air bête, ses deux là. Heureux. Beau. Vraiment beau. Comme des images plastifiées dans un magasine. On aurait dit une série américaine. Entouré de ses couleurs, des gens qui hurlent, qui dansent. Il balance même des confettis sur tout le monde. Elle tourne Winnie, sous ses bras, au dessus, il la porte, balance parfois ses pieds dans des gens. Y'en a qui crit, d'autre qui les engueulent. Elle s'excuse parfois. Mais qu'importe. Sauf que cet idiot il se recule. Un peu trop. Il tape dans quelqu'un. Ca aurait pu être anodin, être une simple bêtise d'un mec trop bourré. Mais non, il fallu que ça soit lui. Son meilleur ami. Celui qu'il a trahi. Celui a qui il n'a pas parler depuis cet après-midi là. Depuis qu'il l'a touché. « Mec, j'suis désolé. » Il rigole ce con, vas y fait passer la pilule. Y'en a un des deux qui va finir à terre.

_________________


I KNOW YOU WERE TROUBLE



parce que j'ai fait la connerie de les laisser seul sur la cb, un soir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PSEUDO : pudding morphina.
AVATAR : jena goldsack.
DC : run.
MESSAGES : 304
CREDITS : © pudding morphina.
ARRIVÉ LE : 26/07/2015
ÂGE : vingt et un ans.
COTE COEUR : célibataire au coeur brisé.
SANG : sang impur, sang souillé, sang rouge, sang moldu.
CURSUS/ANNEE : troisième année en étude d'art.

MessageSujet: Re: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   Lun 10 Aoû - 13:12


La parade des Macrales
Il tourne, avec toi. T’es comme une plume faut croire. T’es légère, comme invisible. Comme si ton poids n’existait pas, comme s’il pouvait faire ce qu’il voulait de toi, Wissem. Ton ami, ton meilleur ami Wissem. Le cœur brisé, le trahi, la victime. T’aimes pas penser à lui de cette façon, et t’es sure qu’il aimerait pas non plus s’il le savait. Pourtant, tu peux pas t’en empêcher. C’est lui la victime de l’histoire, c’est lui qui finira le cœur écrasé par des faux espoirs. Pourtant, tu rigoles, tu pleures de rire même. Parce qu’il est bête Wissem. Bête et insouciant. Et que c’est comme ça que tu l’aimes Wissem. Insouciant. Oubliant Lyndon pendant un instant, t’espères. D’ailleurs, tu la vois partir, au loin, et tu fais pas attention, parce que tu l’aimes Lyndon, mais là, t’es avec Wissem. Et que son euphorie te rend euphorique. Tu rigoles, tu t’excuses envers toutes les personnes dont t’écrases le pied, ou pour qui tes pieds deviennent des armes. Mais tu pouffes de rire, inconsciente. Parce que c’est comme ça qu’il te fait devenir Wissem. Parce qu’il arrive à te faire sortir de tes pensées, de tes sentiers battus Wissem. Tu le regardes, tu le lâches jamais. Je te lâcherais pas. Jamais. Puis il butte sur quelque chose, quelqu’un ? « Mec, j’suis désolée. » Redescente plutôt violente sur terre. Tu déglutis difficilement et ton regard passe de l’un à l’autre. « Deimos, salut. » Voix douce, presque honteuse. C’est simple, mais t’as pas envie qu’ils commencent à parler, à se dire des choses qu’ils pensent pas. Tu veux pas qu’ils se disputent, tu veux pas qu’ils se déchirent, qu’ils te déchirent. Tu veux pas avoir à choisir. Jamais.

_________________

hautes lumières

parce que certaines fois, de terribles idées nous prennent:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Premier topic commun ▬ La parade des Macrales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier topic commun ▬ La parade des Macrales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier topic commun ▬ La parade des Macrales
» (2.2) TOPIC COMMUN
» ✤ UPRISING : topic commun
» (topic commun), radcliff's fair.
» probleme avec mon premier dokeo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BOMBARDA MAXIMA :: 
New Orleans
 :: french quarter
-