Partagez | 
 

 Doesn't it feel like our time is running out? [Ju & Matt]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PSEUDO : yumiko
AVATAR : Jacob Young
MESSAGES : 72
CREDITS : vendetta (vava), modelsgifs (gifs), me (sign)
ARRIVÉ LE : 20/07/2015
ÂGE : Vingt et un ans
COTE COEUR : célibataire compulsif
SANG : mêlé
CURSUS/ANNEE : deuxième année en littérature

MessageSujet: Doesn't it feel like our time is running out? [Ju & Matt]   Mer 22 Juil - 15:39

Doesn't it feel like our time is running out?
I'm gonna change you like a remix, then I'll raise you like a phoenix


Lorsque Matt avait dû reprendre ses études, ça lui avait fait tout bizarre : il était habitué à bosser sur le moment, à faire ce qu'on lui disait de faire et une fois le boulot fini, il n'avait rien à faire... Mais là, il fallait continuer à travailler même lorsque les cours étaient finis... Il y avait des livres à lire, des auteurs à étudier et même de la pratique en matière d'écriture. Ce n'était pas déplaisant, mais franchement, le soir c'était fait pour faire la fête, boire un verre avec des potes et draguer... Pas pour travailler. Heureusement, pour aider les étudiants, il y avait le tutorat, des élèves plus vieux proposaient leur aide pour que les nouveaux puissent s'en sortir dans ce nouvel environnement. Matthew avait choisi de se faire aider, mais pas sans arrières pensées : il pourrait se faire un pote de son tuteur et rencontrer plus de gens. Après tout, c'était aussi ça le taff de tuteur, aider les plus jeunes à se faire une place au sein de l'académie. Le hic, c'était que le sien de tuteur n'avait pas l'air être le plus fêtard des étudiants. Matthew avait cru comprendre qu'il faisait partie de la faction saphir, il avait entendu dire que c'était pour les asociales (du point de vue de celui qui lui avait expliqué ça, un mec de sa propre faction). Julio Miller, c'était le nom de son tuteur. Mais depuis le temps, le plus jeune ne se faisait pas chier avec son prénom, il se limitait à "Ju" ou pire, "Juju". En un an, Matt avait eu le temps d'en apprendre un peu plus sur ce dernier. C'était un pseudo sang pur (chose que Matthew ne comprenait pas vraiment, les sangs purs étaient juste des consanguins selon lui) et surtout, c'était un homo refouler. Franchement, en tant qu'omnisexuel, il n'avait pas eu du mal à comprendre pourquoi Ju était si géné par le sujet. Il lui arrivait donc de le taquiner avec ça, pas méchamment, c'était plus pour essayer de le décoincer, mais ça ne portait pas vraiment ses fruits.

Enfin bref, ils étaient à la bibliothèque après les cours, Julio prenait gentiment de son temps pour l'aider, mais après une heure de discussion sérieuse et liée aux cours, Matthew avait atteint son seuil de tolérance. Il s'étira et lâcha un profond soupire. « Ferme ces bouquins, on va au bar. Sinon je vais finir dingue avec tous ces noms d'auteurs, ces titres de bouquin à retenir...  je les réviserais pendant un cours chiant. » Lâcha-t-il en rangeant les stylos et surligneurs dans sa trousse avant de la balancer dans son sac à bandoulière suivi de son bloc note. « Et puis si tu m'accompagnes pas, je pourrais pleurer chez un prof référent en disant que mon tuteur me maltraite. » C'était du chantage, mais il n'aurait jamais fait une chose pareille. Enfin Julio n'était pas censé le savoir, il pouvait s'en douter peut-être. Enfin bref, lorsque l'autre fut disposé à le suivre, Matt le traîna bras dessus bras de dessous (il ne pouvait pas s'enfuir comme ça), jusqu'au quartier des arts. Dans un petit bar sympa où des petits groupes venaient jouer leur musique. Il s'installa à une table avec Julio toujours pris en otage et fit signe à un serveur pour qu'il vienne prendre leur commande. « On est quand même mieux ici qu'à la bibliothèque, non ? » Dit-il de façon enthousiaste, il était déjà en train de chercher du regard des gens potentiellement baisable. Et pourquoi pas, des mecs à présenter à Julio, mais il fut coupé dans ses recherches par le serveur qui leur demandait ce qu'ils voulaient. « Jus de citrouille avec du whisky pur feu, 50/50 pour le mélange, dans le doute, je suis majeur. » Lâcha-t-il, sûr de lui, avec un sourire charmeur en montrant sa carte d'identité au serveur... il avait vingt-et-un ans et putain, c'était cool de ne plus avoir à tricher pour avoir de l'alcool. Il attendit que Julio commande et que le serveur s'en aille pour mater les fesses de ce dernier. « Il est mignon, c'est pas ton genre ? » Il afficha un sourire amusé à l'égard de son tuteur.

_________________

Oh how you give me chills
hold my breath 'til it kills me. Come on, tear me apart, I'll rest in peace, yeah. Don't stop, I haven't had enough. You're mine, 'til the sun comes up.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Doesn't it feel like our time is running out? [Ju & Matt]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Time Is Running Out | FT. Primrose Peterson
» Quite cute: ral quite cute, play time & candy yum yum
» SWAP Apéro Time
» (✰) i hold the time to keep you off my mind.
» ☾ every time you touch me i just melt away.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BOMBARDA MAXIMA :: 
New Orleans
 :: cbd & warehouse district :: circle bar
-